Bio

Roger Cosme Estève a exposé du 14 mai jusqu’à la mi-juin 2002 galerie Al Manar-Dawliz, Casablanca. “Alchimiste de la matière qui se méfie des rutilences de la palette, explorateur du fantastique et de l’étrange, des bords de rivières et des rêves blancs” (J-P. Alduy), il est, aujourd’hui, installé au bord de la lagune de Oualidia, où il continue de collecter avec précaution ces moments simples et fragiles qui forment la trame d’une vie — et que l’on retrouve sur ses toiles et ses papiers.

Roger Cosme Estève réside habituellement dans le Sud-Ouest de la France ; il s’est fixé, depuis plus d’un an déjà, à Oualidia – d’où son exposition à la galerie Al Manar, où l’on se réjouit de pouvoir montrer le travail d’un plasticien de cette envergure. Révélé au début des années 80 à Perpignan, Barcelone et Paris, R. Cosme Estève a souvent exposé en Europe — Allemagne, Espagne, Italie, Hollande —, mais aussi en Asie centrale.

En l992, Estève fait deux séjours d’un mois sur la frontière entre le Kirghiszistan et le Kazakhstan. Il expose à Bichkek, la capitale du premier des deux États ; Almaty, la capitale du second, le fait entrer dans les collections de son musée des Beaux-Arts.

Resté fidèle, coûte que coûte, à la peinture, Estève, sans dissocier le sacré de sa pratique artistique, n’a pas éludé les possibilités technologiques et esthétiques offertes à sa génération. Ainsi s’est-il intéressé à l’installation, à la performance, à la vidéo et au multimédia, domaines explorés en particulier lors de sa période land-art, dite des “pells de la terra”.

Il a également exploré le design graphique, qu’il a appliqué avec bonheur au livre, à l’affiche, à la pochette de disque.
Cet artiste de qualité est présent dans de nombreuses collections privées et publiques, tant en France qu’à l’étranger.


Depuis 2010, Roger Cosme Estève partage son temps entre Tarn et Roussillon, exposant plus particulièrement la série « Arbres » au Musée des Beaux-Arts de Gaillac et au Centre de sculpture romane de Cabestany.


À VENIR

Du 20 avril au 6 mai 2017Exposition à la Galerie Convergences à Paris – dessins et peintures

EXPOSITIONS RECENTES

Du  5 mars au 27 mai 2016 –  Exposition « El seny i la rauxa », grande rétrospective au centre d’art contemporain de Perpignan

Du 28 janvier au 27 février 2016 – Exposition « ROCAS », Galerie Convergences (extension Galerie Nec), Le Marais, Paris

ACQUISITIONS

FRAC Languedoc-Roussillon Montpellier
Affaires culturelles de Hanovre Allemagne
DRAC Musée d’art moderne Céret
Département de la culture Vic Espagne
Xarxa cultural Barcelone
State Museum Alma-Ata Kazatchtan
The Kirghistan State Museum
DRAC Centre d’art sacré Ille sur Têt
DRAC Centre d’art contemporain Saint Cyprien
DRAC Bibliothèque Centrale de prêt Thuir

EXPOSITIONS

2014 Centre de sculpture romane, Cabestany, Lask Chateau Estève
2013 Musée des Beaux-arts de Gaillac, « La lumière, je l’ai trouvée dans les arbres »
Galerie Thérèse Roussel Viallat Clement Massé Estève
2012 Galerie Thérèse Roussel « des arbres » Perpignan
2010 « Toréador » expo coll Nimes / Madrid /Paris
2009 Galerie witteveen Amsterdam
2008 Acentmétreducentredumonde Perpignan (col!
« Sang d’encre» la capelleta Céret
2006 Galerie Thérèse Roussel Perpignan
2005 « Lotja del blat » Vic Espagne
2003 6 toros – 6 peintres musée d’art moderne Céret : Le Gac Albérola
Formica Vila Viallat Esteve
Palais des congrès Tautavel/Musée de l’homme
Centre d’art contemporain Saint -Cyprien
2002 Galerie Al manar à Casablanca
2001 Galerie Thérèse Roussel Perpignan
2000 Rétrospective : Espace Maillol Palais des Congrès Perpignan / Catalogue Didier Goupil
Galerie Kandler Toulouse (coll)
1997 Centre étude Catalane la Sorbonne Paris (col!)
Galerie Thérèse Roussel Perpignan
Centre d’Art Contemporain Saint Cyprien
1995 Le sacré dans l’art contemporain Halle aux poissons Perpignan (col!)
1994 Galerie witteveen Amsterdam
1993 Galerie Thérèse Roussel perpignan
Studio Délise : Burri Baj Schifano Tapies Porto-Gruaro Venise
The Kirghiz State Muséum Bischkek Kirghistan
Kazakh State Muséum Alma -Ata Kazakhstan
Galerie zoo Musée Huelgas Burgos Espagne
1987 Palais des Congrés – galerie Thérèse Roussel Perpignan
La ruée vers l’Art galerie Sarradet-SNCF : Morellet Clarbous Esteve
1986 « Sol-Sol » Musée d’art Moderne Céret
Kubus Hanovre Allemagne
«Les Ruines de l’Esprit» Université Toulouse Mirail : Buraglio Foulon Lestié
Mario Mertz Esteve
1984 Fondation Joan Miro Barcelone
Galerie Thérèse Roussel Perpignan
1983 « pells de la terra» CDACC Musée Puigt Perpignan
1980 Fondation Boris Vian Paris

LIVRES

Journal d’un Caméléon, Didier Goupil / édition Le Serpent à Plumes
« La minvada » dessins textes catalans / édition Trabucaire
« Olé » /texte Georges -Henri Gourrier / édition Trabucaire
DUAL! texte Christophe Massé /édition trabucaire
« Une écriture peinture qui pourrait être ça » /texte catalan/français édition trabucaire
Le hareng de Diogène /texte / Mireille Calle – Gruber /édition voix-édition R. Meier
La balle au mur /texte Thérèse Roussel /édition voix-édition R. Meier
Sang d’encre/texte Mireille Calle – Gruber / édition voix-édition R. Meier
JUNGLE Mireille Calle-Gruber texte /
Peintures /édition voix-édition R Meier
« Toro de fuégo » /édition voix-édition R. Meier